Séjour Alsace 2015

C'est donc en ce jeudi d'Ascension 2015, avec notre bonne humeur habituelle, que nous sommes partis à 8 Cyclos Emptinnois gravir quelques cols en Alsace.

Cela faisait déjà 4 mois que nous nous étions organisés pour le co-voiturage, le gîte, les parcours et l'intendance. Les couples étaient tout naturellement dors-et-déjà formés avant notre arrivée : Fred Rolin (dit Piou-Piou) et Eddy Gillard (dit le Gros) ; Francis Depotter (dit l'Ancien) et Pierre-Yves Natalis (dit le moniteur) ; Claudy Debaty (dit Marci) et Philippe Martin (lisez Philo) ; Olivier Jadot (dit Musclor) et Benoît Jadot (dit Bugs).

Nous avions élu domicile au Gîte Hupsa Pfannala de Saint-Hippolyte, qui faisait également hôtel et restaurant. Nous nous sommes tout de suite très bien entendus avec leur équipe, le Chef et son épouse. Tout était nickel : les gîtes d'une qualité irréprochable, le service presque sur mesure (nous avons pu ranger nos vélos dans leur remise), le petit déjeuner extrêmement copieux.

Une fois installés, nous enfourchions déjà notre bolide pour faire un circuit de mise en jambes sur les pistes cyclables de la route des vins qui nous ont menés vers Colmar. Au retour, une fois arrivés à Ribeauvillé, le groupe s'est séparé en deux. Une première partie désirant en garder sous la pédale pour le lendemain est revenue le long des vignes vers Saint-Hippolyte (51km au total) alors que les autres s'en sont déjà donnés à coeur joie dans 2 petits cols à proximité :

Le col Haut de Ribeauvillé

 

et le col du Schaentzel.

Donc, un bon petit 80km pour la première randonnée, sans pluie et surtout avec du soleil.

Le soir, après un bon petit apéro, nous avons repris quelques calories grâce aux délicieuses quiches que nous avait préparées Gégé, l'épouse de Pierre-Yves.

Le vendredi s'annonçait un peu plus difficile. Ce n'était pas tant dû au dénivelé du parcours mais bien aux conditions météorologiques auxquelles nous avons dû faire face.

Nous partions à l'origine pour une randonnée de 131km, mais c'était sans compter les caprices des intempéries montagnardes. Nous sommes donc partis tous les huit en grimpant directement vers

le Haut-Koenigsbourg

.

Mais dès le départ, la pluie et le brouillard se sont incrustés. Piou-Piou qui s'était proposé de nous faire un bon petit repas pour notre retour décide alors de ne pas tenter le diable, grimpe le Haut-Koenigsbourg et termine sa randonnée dans la vallée. Pendant ce temps (de chien), le reste de l'équipe prend la direction nord de la route des vins vers Châtenois.

Après cette descente, Francis était frigorifié et demanda pour faire demi-tour. Sans aucune hésitation, nous serions tous rentrés par sécurité avec lui, mais Oli qui n'avait que très peu d'équipement contre le froid se proposa de faire le chemin avec lui. Ils monteront tout de même de nouveau jusqu'au Schaentzel pour revenir vers Saint-Hippolyte.

C'est donc à cinq que nous avons continuez notre chemin vers le magnifique village d'Andlau et celui de Grendelbruch pour une ascension de 20km vers le Champ du Feu.

Eddy aura une première crevaison au début de l'ascension. Arrivés au sommet, trempés et gelés de la tête aux pieds, nous entamions notre descente vers le col de la Charbonnière où nous avons décidé de nous sustenter d'un chocolat chaud. La descente était vraiment très dangereuse, glissante et les patins de frein avaient déjà dépassé le seuil de la réserve. Il nous restait a priori 2 cols à monter, mais surtout à descendre. Etant donné ces conditions, nous avons décidé de descendre directement vers Villé pour reprendre la vallée et rentrer à Saint-Hippolyte par les voies cyclables. Eddy crèvera une seconde fois sur la grand route et c'est finalement avec 105 km que nous sommes arrivés au gîte.

Quelle surprise ... Piou-Piou, Oli et Francis étaient allés faire les courses pour le déjeuner du lendemain et nous n'avions plus qu'à prendre notre douche pour finir cette deuxième journée vélo autour d'un bon verre, d'un superbe service entrée (Ballotines de sole au saumon et beurre blanc fines herbes) et plat (rôti à la sauce Fredo, avec pommes de terre rissolées et salade de légumes) et surtout la bonne humeur et les éclats de rire habituels.

 

Pour la troisième journée vélo, l'organisateur du Trirhéna et cycliste d'Ultra-distance Pascal Bride nous avait préparé un parcours plus au sud afin de grimper les mythiques cols du Petit Ballon et du Grand Ballon. C'était un parcours très exigeant au départ de Munster, mais qui émanait de la demande du groupe. Après de multitudes changements, il nous dessina un parcours de 131 km et un de 175km. Pascal participera au mois d'août 2015 à la course RAA (Race Around Austria), 2200km pour 30.000 m de dénivelé. http://www.racearoundaustria.at/raa/das_rennen/. Voici un lien vers sa page Facebook

Autant vous dire que ce n'est pas un débutant. Il viendra nous rejoindre lors de l'ascension du Grand Ballon et quittera Bugs après celle du Ballon d'Alsace.

Aurélien Bassompierre, un autre cycliste français dingue des ultra-distances était également intéressé de faire un bout de chemin avec nous. Il va d'ailleurs tenter un défi inédit le 13 juin : Grimper 35 fois le Grand Ballon, ce qui représente 1200km (descente comprise) pour 35.000m de dénivelé à vélo. Voici le lien Facebook : https://www.facebook.com/pages/D%C3%A9fi-Grand-Ballon-%C3%A0-v%C3%A9lo-pour-une-premi%C3%A8re-mondiale/395458217269056?fref=ts.

Le départ est donc assez difficile, car le temps de récupération est minime ... et après seulement quelques kilomètres nous entamons déjà

le col du Petit Ballon par le plus dur des versants : Wasserbourg

Heureusement, le temps est magnifique et le paysage est splendide. Nous avons également la chance de passer avant la transumance du bétail, ce qui nous permet de voir quelques villageois en costume traditionnel. Le petit Ballon à peine descendu, nous remontons directement par

les cols du Platzerwasel

,

du Breitfirst (1280m) et du Grand Ballon (1325m). Fredo aura une crevaison dans l'ascension et Bugs juste à l'arrivée, au sommet du Grand Ballon.

Au sommet, le gros de la bande est descendu de nouveau vers le Markstein pour prendre la route des crêtes et le col de la Schlucht pour revenir sur Munster.

Pendant ce temps, Bugs, accompagné de Pascal, continuera le grand parcours avec quelques cols en plus :

Le col d'Hundsdruck

 

le Ballon d'Alsace

 

le Col du Page

 

le Col d'Oderen et le Markstein

  

Il redescendra vers Munster par la route empruntée du matin.

 

Magnifique journée donc, qui se terminera par un bon restaurant en dessous du gîte, avec le Chef à notre table pour le pousse-café.

 

A quand le prochain séjour ?

Séjour Alsace 2015 - 1 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 1 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 2 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 2 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 3 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 3 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 4 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 4 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 5 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 5 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 6 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 6 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 7 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 7 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 8 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 8 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 9 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 9 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 10 sur 203

Séjour Alsace 2015 - 10 sur 203

 

 

Pub pittoresque 2017 site ffbc