TriRhéna 2014 - BRM 1000 KM

Trirhéna 1000, un BRM montagnard à travers le Jura Suisse, la Forêt Noire en Allemagne et les Vosges.

D’abord quelques chiffres : 1010 km, 16000 m de dénivelé, une petite trentaine de cols,  66 kms d’ascension à moins de 7% (4h51), 29 kms de 7 à 10 % (1h51), 34 kms de 10 à 15 (2h52) et 22 kms de plus de 15 % (2h38).  Température de 10 à 35°, 2 orages (dont 1 assez violent pour faire arrêter tous les concurrents), 57 inscrits, 49 partants pour 24 finishers (dont 3 hors délais), 68 heures et demi dont moins de 49 sur le vélo, 3 nuits (2 blanches et 4 heures de sommeil), 42000 calories dépensées, un petit 21 km/h de moyenne.

 

Ensuite quelques remarques et impressions, en vrac : Le roadbook était super détaillé, mais nous n’avons pas eu à l’utiliser, la trace GPS étant nickel.  J’ai tout fait avec un copain (Benoît Jadot qui s’essaye aux longues distances), plus le seul anglais de cette première édition et une grande partie avec 2 Français qui étaient perdus en Suisse et en Allemagne : n’ayant pas de gps, ils n’arrivaient pas à suivre le Roadbook, en particulier de nuit, car comme chez nous, les numéros des routes ne sont pas indiqués sur le terrain.

Il y avait 12 points de contrôle, 7 localités où il fallait soit faire une photo du panneau d’entrée, soit répondre à une question et noter l’heure de passage sur le carnet de route , plus 5 contrôles-ravitos tenus par les bénévoles.  Ces 5 ravitos étaient situés en moyenne à 200 km l’un de l’autre (ce qui nous change des sorties clubs du dimanche matin où on entend parfois râler qu’il y a 45 km entre 2 ravitos !!!) Mais on pouvait y manger un peu de tout, avec de vrais repas qui passent bien et qui “calent” l’estomac pour plusieurs heures (salades de riz, pâtes, soupes, crêpes, tartes maisons, .....)  L’accueil y était chaleureux, c’était dingue de se voir appeler par son prénom avant de descendre de vélo, de voir les gars s’occuper de nos machines, nous faire asseoir, nous demander directement ce qu’on veut, nous servir dans la minute et ne pas cesser de proposer autre chose pour être sûr qu’on ne manque de rien. Nous pouvions nous faire livrer 3 sacs, c’était donc l’occasion de changer de linge et recharger le sac à dos.   Mais entre ces ravitos il fallait évidemment se débrouiller pour trouver de l’eau et/ou à manger, notamment de quoi déjeuner.

Le couchage prévu par les organisateurs nous semblait trop loin, donc la 2° nuit nous nous sommes arrêtés dans une Gasthaus.  Nous pensions trouver facilement une chambre pour 2, mais nos 3 compères refusèrent tout net de continuer sans nous (l’Anglais ne parlait pas français et les Français bien évidemment ne connaissaient pas un mot d’anglais).  Nous avons donc cherché un logement pour 5 !!!!. 

Question paysage, rien à redire, tout était magnifique, le moins agréable fut peut-être la traversée de la plaine d’Alsace, entre la Forêt Noire et les Vosges, mais c’était motivant de voir le Haut Koenigsbourg de loin, sachant que nous devions y monter pour un contrôle.  Villages typiques, petites routes avec très peu de circulation, aucun danger, même pour les portions roulées de nuits, bon revêtements de route, .....

Question dénivelé, le plus dur pour moi fut le Jura, à cause de ses forts pourcentages (j’ai appris depuis que le parcours empruntait des routes du Tortour). Dans l’ascension du Mont Chasseral par exemple (vers 6 h du matin après la première nuit blanche), j’ai eu mal aux lombaires, j’étais complètement coincé (des suites d’une longue période roulée en groupe sur ravels et chemins de halage).  Je me suis arrêté sur le bord de la route pour m’allonger sur le dos (et me suis endormi). Pour le reste il “suffisait” de gérer.

Nous avons pu apprécier les descentes, certaines étant vraiment très roulantes et grisantes.

Prochaine édition en 2017, les organisateurs prévoient 2 ou 3 lieux de couchage.

Miguel Brichant

10531411_1476504982608001_5819994955047284163_o

10531411_1476504982608001_5819994955047284163_o

10344297_10152620872062417_3746738243062056761_o

10344297_10152620872062417_3746738243062056761_o

1966317_1476947092563790_3380854389543139021_o

1966317_1476947092563790_3380854389543139021_o

10548675_1476869115904921_3093389088441423255_o

10548675_1476869115904921_3093389088441423255_o

06082014-_JLM8840 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8840 [Résolution de l'écran]

1800171_1476947172563782_1285289325639522856_o

1800171_1476947172563782_1285289325639522856_o

06082014-_JLM8818 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8818 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8817 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8817 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8800 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8800 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8800-2 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8800-2 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8801 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8801 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8802 [Résolution de l'écran]

06082014-_JLM8802 [Résolution de l'écran]

DSCF0298

DSCF0298

DSCF0300

DSCF0300

10604613_1476542485937584_5361574028444212141_o

10604613_1476542485937584_5361574028444212141_o

10548839_1476536449271521_2552350755343273659_o

10548839_1476536449271521_2552350755343273659_o

10499445_1476537885938044_7303666040235381333_o

10499445_1476537885938044_7303666040235381333_o

_MG_6360-13

_MG_6360-13

_MG_6383-23

_MG_6383-23

_MG_6385-25

_MG_6385-25

 

 

Pub pittoresque 2017 site ffbc